Besoin d’une routine capillaire personnalisée ? 👉Cliquez-ici 👈
Fréquence-shampoing-pour-cheveux-crépus-

La fréquence de shampoing pour cheveux crépus, afro

Sommaire

Faire son shampoing sur cheveux crépus c’est tout à fait logique, c’est une technique employée par tous les types de cheveux. Cependant, la question qui m’est souvent posée est la suivante “quelle est la fréquence idéale pour faire son shampoing” ? Entre désinformation, info et intox, beaucoup de personnes aux cheveux crépus aujourd’hui pensent que le shampoing est un ennemi. Je vais vous expliquer comment ce mythe est apparu dans la communauté noire et quelles sont scientifiquement les conséquences de l’utilisation trop espacée d’un shampoing.

Tout d’abord je vous rassure, j’ai aussi longtemps cru que le shampoing était à l’origine de tous les maux ! Sécheresse, cuir chevelu sec, pellicules, finalement, le shampoing était réellement le produit à abattre. Mais pourquoi ce produit est autant décrié et ces informations sont-elles fondées ?

L’image du shampoing par la communauté noire

Il ne faut pas jeter la pierre aux personnes qui fuient le shampoing. Tout simplement parce que les shampoings disponibles aujourd’hui, n’ont rien à voir avec les shampoings proposés il y a encore 10 ans en arrière. Le fait de penser que ce produit pouvait être nocif ou néfaste pour les cheveux crépus, provient des mauvaises expériences du passé. Je m’explique. À l’époque, il n’y avait à disposition que des produits pour les cheveux caucasiens.

En effet, il fallait être une femme blanche aux cheveux lisses pour trouver son bonheur dans un supermarché ou une boutique de vente de produits capillaires. Côté marque afro, la plupart étaient détenue par des personnes non concernées (non afro) qui finalement ne proposaient que des shampoings qui lavaient fortement, avec des compositions très néfastes pour la santé et celle des cheveux. Mauvais sulfate, pétrole, perturbateurs endocriniens… Bref vous l’aurez compris, laver ses cheveux à l’époque c’était comme faire une lessive.

Un traumatisme

Après avoir lavé ses cheveux une fois avec ce type de produit, c’était sûr que des alternatives devaient être trouvées. Ainsi est né le mythe (en partie) que les shampoings sont mauvais pour les cheveux crépus. Vous avez sûrement entendu de la part de votre mère ou grand-mère “le shampoing ça abîme les cheveux, n’en fais pas trop”.

Cette information a été diffusée, relayée et est encore aujourd’hui répandue par des pages et les réseaux sociaux.

L’industrie de la cosmétique a évoluée

Sauf qu’aujourd’hui nous sommes en 2020 ! L’industrie de la cosmétique a évoluée, aujourd’hui il est possible d’avoir un shampoing qui fait son travail sans pour autant fragiliser la fibre capillaire, décaper ou abîmer les cheveux crépus. Le tout est d’être capable d’identifier une composition qui aura un impact positif, de celle qui en aura un néfaste. Une base lavante douce, des actifs hydratants, voilà ce qui permet d’avoir un shampoing correct.

Que se passe-t-il quand on ne lave pas suffisamment ses cheveux ?

Il se passe des choses bien plus grave que vous ne l’imaginez. Tout d’abord, il faut rappeler le rôle du cuir chevelu. C’est une zone au cœur de la santé de vos cheveux, un cuir chevelu en mauvaise santé, provoque des cheveux dans un sale état. Lorsque vous décidez de laver vos cheveux toutes les 2 semaines voici réellement ce qui se passe :

  • Les salissures, pollution, accumulation de produit, transpirations, s’accumulent sur le cuir chevelu.
  • Le cuir chevelu a les pores obstrués par les salissures, le gras, et sur le long terme peut avoir sa production de sébum complètement déréglée.
  • Le cheveu est terne, sec, sans mouvement.
  • Les cheveux deviennent cassants, affinés, fragilisés.
  • La pousse du cheveu est perturbée.
  • Les cheveux reçoivent plus difficilement les soins et l’hydratation, car ils sont déjà saturés. Cela donne une impression qu’ils agissent comme des cheveux peu poreux, alors qu’ils sont simplement étouffés par les salissures.
  • L’apparition de pellicules, démangeaisons et tiraillement du cuir chevelu

Il s’agit bel et bien d’une liste non exhaustive. Certaines personnes se retrouvent avec des maladies du cuir chevelu à force d’accumuler du gras. Bref vous l’aurez compris, ne pas laver ses cheveux correctement ou à la bonne fréquence ce n’est pas anodin.

Utiliser autre chose qu’un shampoing c’est comme ne pas les avoir lavé

Notamment, suite à ces péripéties, la communauté bouclée a également cherché des alternatives, comme le no-poo (no shampoing) des techniques visant à ne pas utiliser de shampoing dans leur routine puis de glisser un shampoing qui décape (alias un clarifiant) 1 fois dans le mois environ. La problématique est la même, reculer l’échéance, accumuler des salissures, s’abîmer le cuir chevelu puis décider de faire la grande lessive en une fois. Malheureusement ce n’est pas le fait de le faire une fois qui minimise l’impact d’un lavage fort. La même technique imaginée pour la peau nous aurait tout de suite fait sauter au plafond :

“Ne lavez pas votre visage de la semaine, mais le dimanche décapez-la avec un savon de Marseille, ce sera plus sain pour votre peau”

Pas sûre que cette méthode vous aurez donné envie. Mais c’est vrai que sur le papier, le no-poo semblait l’alternative de rêve ! Le cheveu restait doux, alors qu’il était tout simplement encore gras (reste de matière grasse sur le cheveu). Un cache-misère supplémentaire ne réglant pas le souci. Mais rassurez-vous, c’est derrière vous maintenant que vous allez laver vos cheveux avec un shampoing composé d’un tensio-actif fait pour cela 🙂

Fréquence shampoing pour cheveux crépus afro

La fréquence idéale

Maintenant que vous comprenez l’utilité et l’importance du shampoing, il est temps de parler de la fréquence. Le minimum est vraiment de réaliser 1 shampoing par semaine. Si dans votre hygiène de vie, vous faites régulièrement du sport, vous accumulez alors bien plus de transpiration sur le cuir chevelu qu’une personne qui n’en fait pas. C’est alors tout à fait normal d’avoir une fréquence de shampoing plus élevée.

Conclusion :

Vous l’aurez compris, en lavant vos cheveux 1 fois par semaine, votre cuir chevelu sera en bonne santé. Par conséquent, vos cheveux pourront pousser correctement. Vous pourrez vous débarrasser des démangeaisons, irritations et autres mauvaises surprises. La prochaine étape est donc de vous procurer un shampoing doux sans sulfate qui lave en respectant les cheveux crépus et votre cuir chevelu.

Gratuit :
Votre routine capillaire personnalisée !

Obtenez des conseils capillaires adaptés à vos attentes et aux besoins de vos cheveux gratuitement.

Si cet article vous a aidé, partagez-le pour qu'il aide quelqu'un d'autre😉

Partager sur facebook
Partager sur twitter
Partager sur whatsapp
Partager sur pinterest
Partager sur google
Partager sur linkedin
Partager sur email
Sandra Valier

Sandra Valier

Passionnée, cela fait plus de 10 ans que j'accompagne des femmes dans l’entretien de leurs cheveux texturés (crépus et frisés). J’ai également animé des conférences et créé des évènements autour du cheveu crépu.
Ma mission ? Rendre accessible les informations essentielles à votre épanouissement capillaire.

2 commentaires

  1. Merci pour cet article ! J’en apprend beaucoup ! Nouvelle routine en cours..❤

    1. Bonjour Stéphy,

      Merci pour ton retour, je suis ravie que l’article te soit utile.
      À très bientôt❤

      Sandra

Laisser un commentaire

Panier d’achat

0

Aucun produit dans le panier.